La cystite est une sorte d’infection des voies urinaires, et les causes sont nombreuses chez les chiens. Une fois le premier symptôme apparu, il peut être détecté pour un traitement, de préférence un traitement naturel. Une fois installée, il faut que la cystite soit traitée avec des antibiotiques et des mesures préventives simples peuvent empêcher l’émergence et la récurrence des individus sensibles.

Qu’est-ce qu’une cystite et à quoi est-elle due ?

La cystite est une inflammation de la paroi de la vessie. Elle peut aussi avoir différentes origines : l’inflammation chronique qui est due à la présence des calculs ou de fibrose, les modifications du pH après la prise de certains médicaments, etc. La cystite infectieuse est d’ailleurs causée par la colonisation des bactéries intestinales qui atteignent la vessie par l’urètre, qui est plus court chez des chiennes. Si la cystite n’est pas traitée correctement, ces bactéries peuvent parfois atteindre les reins et provoquer des complications rénales.

Plusieurs causes physiologiques peuvent provoquer une cystite : traumatisme, déformation de l’urètre ou encore de la vessie, miction insuffisante, obstruction des voies urinaires causée par des calculs ou des tumeurs, diabète, manque d’acidité dans les urines, etc. Vous pouvez trouver la Clinique vétérinaire Desmettre et Fath.

Comment reconnaître les symptômes d’une cystite chez le chien ?

Les signes évidents de la cystite sont généralement faciles à reconnaître chez un chien : vous pouvez observer le comportement dudit animal pendant la miction et le sang dans les urines est le premier réflexe. Si le chien a plus de difficulté à retenir son urine que d’habitude, urine dans des endroits inappropriés, lorsqu’il urine plus fréquemment et moins fréquemment, s’il présente de signes de douleur, alors il est très probable qu’il a une infection urinaire du chien.

Par ailleurs, dans le cas de la cystite aiguë, des symptômes peuvent inclure des difficultés à uriner, une incontinence urinaire, un fort léchage génital, et des urines foncées du sang. Ensuite, il est nécessaire de voir le vétérinaire pour l’analyse et la détection d’éventuels calculs.

Les traitements naturels contre une cystite

La cystite ou l’infection urinaire du chien ne peut d’ailleurs être traitée sans antibiotiques qu’au début de l’apparition. Ces conseils ne menacent pas également la santé du chien, bien au contraire, ils peuvent donc être appliqués même si le diagnostic n’est pas certain à 100 %. Tout d’abord, laissez votre chien boire autant d’eau que possible pour favoriser la miction et ainsi éliminer les bactéries. La dilution de l’urine aide, de plus, à réduire la douleur pendant la miction.

Une bonne hydratation va non seulement augmenter la fréquence des mictions, mais aussi augmenter le nombre de mictions, accélérant ainsi le drainage de vessie, même si la première miction sera douloureuse. En parallèle, mélangez chaque jour du jus d’orange pressé dans sa gamelle pour faire consommer de la vitamine C à votre chien. Cette technique rend l’urine acide d’une manière naturelle pour tuer les bactéries dans la vessie. Vous pouvez utiliser du jus de citron, de canneberge ou de canneberge à la place des oranges. Parce qu’il contient de l’acide acétique, une cuillerée de vinaigre de cidre de pomme dilué augmentera également l’acidité de l’urine.